Traitement d’entretien du cancer de la prostate avancé

SAKK 08/16

Chef de l'étude

Prof. Dr. med.
Silke
Gillessen
Istituto Oncologico della Svizzera Italiana (IOSI)
+41(0)91 811 95 43

Avec cette étude, nous examinons dans quelle mesure le médicament ODM-201 est efficace en traitement d’entretien du cancer de la prostate avancé après une chimiothérapie. Le terme «traitement d’entretien» désigne un traitement préventif mis en place après le succès d’un traitement antérieur (une chimiothérapie dans le cas de cancer de la prostate). En règle générale, une pause thérapeutique est instaurée après la chimiothérapie en cas de cancer de la prostate avancé, avec des contrôles réguliers. Dans le cadre de cette étude, nous examinons si l’utilisation précoce du médicament ODM-201 peut permettre d’améliorer les symptômes. Une réapparition du cancer pourrait ainsi être retardée.  

Le médicament ODM-201 fait partie d’un groupe de nouveaux principes actifs très efficaces pour inhiber l’effet de la testostérone sur les cellules cancéreuses. L’ODM-201 bloque le site de liaison de la testostérone (hormone de croissance) et inhibe ainsi la transmission de signaux dans la cellule tumorale, entraînant un arrêt de la croissance de la tumeur. Ce médicament n’a pas encore été autorisé en Suisse ou dans d’autres pays. Néanmoins, plusieurs études cliniques ont déjà été menées sur ce principe actif administré chez l’homme et ont permis de définir la posologie optimale et de démontrer en règle générale une bonne tolérance.

Toutes les études